Calendrier
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Lettre d'information

S'abonner à la newsletter

La fenêtre

Les formes et tailles des fenêtres sont les témoins de l'histoire de la construction. 
Elles sont naturellement toujours en bois, parfois serties de plomb.
Au Moyen Age, elles sont petites, sans allège, et disposées sans souci de symétrie..

La maison archaïque jusqu'au XVIème siècle est caractérisée par des fenêtres de petite taille, à un seul battant, s'insérant directement dans le colombage sans encadrement spécifique.

Les fenêtres de la maison à colombage ont un encadrement en bois.

Celles des maisons dont le rez de chaussée est maçonné, possèdent des encadrements en grès. 

A la Renaissance certaines habitations de riches propriétaires présentent des fenêtres à trois battants séparés par des meneaux.

L'oriel apparait également à cette époque, indifféremment  sur la maison en bois ou en pierres, soit au centre du pignon, soit placée à l'angle. Il éclaire la Stub à l'étage et permet une vue latérale vers l'extèrieur.

A la fin du XVIIème siècle, les fenêtres s'agrandissent pour devenir à croisée "Kritzstock" à quatre vantaux, elles sont souvent cintrées.

Le vitrage traditionnellement serti au plomb est remplacé au XIXème siècle par du bois.

 

Courrier: ASMA  BP 90032 67270 HOCHFELDEN  Téléphone: 07 86 20 53 88  -  Courriel: contact@asma.fr
  © 2012 ASMA  |  mentions légales    réalisation : agence web unicréa