MOTEUR  DE RECHERCHE

Vous souhaitez retrouver rapidement une page ? Utilisez ce moteur de recherche en saisissant les mots-clés qui vous intéressent.


Accès membres

Mot de passe oublié ?


Calendrier

<<<   Décembre 2018   >>>

L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Lettre d'information

S'abonner à la newsletter

L'inscription murale

En milieu rural

Au XVIIIème siècle, les inscriptions murales étaient forts courantes en milieu rural.
Les textes étaient humoristiques ou sarcastiques avec des règlements de compte. Les peintres inscrivaient également des versets qu'ils copiaient au hasard de leurs découvertes.
Ils se servaient également de feuilles volantes imprimées par Wenzel à Wissembourg. Ces feuillets, qu'on appelait «Das Goldene ABC» (l'ABC doré), étaient des répertoires de versets qu'on copiait tel quel, ou que l'on adaptait aux circonstances.

Qui mieux que le docteur Auguste KASSEL pouvait en parler!
En effet, médecin de campagne à Hochfelden vers la fin du XIXème siècle, il fut un collecteur infatigable des arts et traditions populaires du Pays de Hanau. Il mit à profit ses visites aux malades  pour recenser entre 1890 et 1900 toutes les inscriptions murales existant encore à l'époque. Dans un recueil paru en 1905 (Inschriften im Elsass), il nota toutes les inscriptions extérieures et intérieures des maisons de  la région. Il en compta environ 460 !!! Son intérêt pour les arts et traditions populaires se résume dans la préface de son recueil :

"Meinem Lieben Alten Hanauerland, in Ergebenheit und Verehrung gewidmet"
"Dédié à mon cher vieux Pays de Hanau, avec dévouement et respect".

Voici quelques extraits de son ouvrage :

« Il est remarquable de constater que de telles inscriptions exposées aux intempéries durant des siècles, soient parvenues jusqu'à nous.
D'une manière générale, l'écriture est en allemand. On rencontre rarement des inscriptions en français. Sur les anciennes inscriptions, il n'y a pas d'espace entre les mots, ni de ponctuation en fin de ligne. Il est fréquent que la manière d'écrire soit dialectale et incorrecte.
Les maisons aux peintures murales attirent l'attention et la curiosité des étrangers. Même la troupe est littéralement hypnotisée pas ces inscriptions, ce qui provoque régulièrement des arrêts lors des marches de manœuvre ».

Rede wenig mache
            wahr, Borg wenig bezah
le bahr, Lass einen reden
wer er ist, So bleibst du
auch wer du bist.
   

Parle peu, soit sincère (honnête)
Ne cache (dissimule) rien, paie comptant
Laisse l'autre se vanter
Aussi tu resteras qui tu es (sincère et authentique).
(Geisswiller)

Schau auf dich und
nicht auf mich. Thu ich
unrecht, so hute dich, dann
glügselig ist der mann
Der sich vor schaden wahren kann.
   

Regarde toi et pas sur moi (ne prend pas exemple sur moi)
Si je fais du tort, sois sur tes gardes
Car bienheureux est l'homme qui peut se préserver du mal
(Geisswiller)

Die Arbeit
     ist des Menschen Pflicht den
Träge had den se-
gen gotes nichd
  

Le travail est le devoir de l'homme
Le paresseux n'a pas la bénédiction de Dieu
(Issenhaussen)

  O, ich alter Aff'!
steh hier her und
gaff! während ich hier
       steh und gaff' könnt ich
weiter gehn ich Aff!
   

Oh moi vieux singe
je suis là à regarder (bêtement)
Au lieu d'être là à regarder (bêtement)
Je pourrais continuer ma route moi vieux singe
(Ringendorf)

Mein Gott
die Arbeit meiner hän-
      de fang ich in deinem Na-
men an Gib das ich all-
so bollende damit sie dir
gefallen tann.
   

Le travail de mes mains, je le commence
En invoquant le nom de Dieu
Puis-je l'achever ainsi
Afin que mon œuvre lui plaise
(Menschhoffen)

Alles ist an
Gottes Segen vas
wir immer thun gelegen die
 Arbeit ist des Menschen Pflicht
der dräge hat Gottes Segen
nicht
   

Rien ne réussit, ni ne prospère
Si Dieu n'y donne sa bénédiction
Il est du devoir de l'homme de travailler
Le paresseux n'attirera pas la bénédiction divine
(Menschhoffen)

Ich kam einst in
ein Fremdes Land da
    stehts geschrieben an der
Wand bleib verschwiegen
was nicht dein ist das lass
liegen.
   

Je m'en vins jadis dans un pays étranger
J'y vis une inscription sur un mur
Sache rester discret
Ne touche pas à ce qui ne t'appartient pas
(Menschhoffen)

Das Wein trinken
macht Fröhlich Gott fürch-
ten macht Selich Fürchte
Gott und trinke Wein
so kanst du Fröhlich und
Selich sein
  

Boire du vin donne humeur gaie
Craindre Dieu procure le salut
Crains Dieu et bois du vin
Tu trouveras gaieté et félicité
(Menschhoffen)

Wenn sis Fried
lich einnander le-
   ben Wird Gottes Segen
um sie schweben denn
es liegt das Glück
der Zeit nur in der
Zufriedenheit
    

S'ils vivent ensemble dans la paix
La bénédiction divine les enveloppera
Car le bonheur terrestre
Réside dans le contentement
(Menschhoffen)

 

En milieu citadin

En milieu citadin, les inscriptions murales étaient nombreuses et forts prisées. Hélas, elles disparurent au fil des siècles, victimes des intempéries et de l'évolution des mentalités. Il n'en reste que peut de vestige.

 

Pavillon tardif (1547) de l'ancienne commanderie de Saint-Jean, Strasbourg, actuellement ENA.

 

Ancien hôtel des Boecklin de Boecklinsau (1598)


Le décor de 1598 représentait l'aigle impérial du Saint Empire Romain Germanique, et les blasons des empereurs.

 Strasbourg, place Saint Etienne, actuellement Foyer de l'Etudiant Catholique (FEC). Photo prise avant 1900. 

Brasserie ‘'Au Géant'' (1636), installée dans un immeuble de 1541. Démoli pour permettre l'agrandissement de la Manufacture des Tabacs de la Krutenau à Strasbourg. Cette vue a été prise par Charles Winter lors de sa démolition en 1855. 

Bierhaus wird zum Riesen genand
Ein beispiel steht an dieser wand
Vom Grossen Riesen Goliath
Welchen David erleget hat
Ohn ausehn seine rüstung Schwer
Mit einem Stein und der Schleider
D'rum niemand auf sich selbst vielbau
Sondern allein auf Gott vertrau

 

 

   

Moi, l'auberge surnommée au ''Géant''
Un exemple se trouve sur ce mur
Du grand géant Goliath
Que David a vaincu
Sans apparence et sans armure
Avec un caillou et une fronde
C'est pour cela que nul ne se fie à soi-même
Mais n'ait confiance qu'en Dieu seul

 

Ancienne boulangerie située à l'angle de la place Broglie et la rue de la Fonderie à Strasbourg. Photo prise vers 1900. 

Une partie du décor sur la façade datait de 1634. Il représentait les armes de la corporation des Boulangers (l'écusson à deux bretzels et deux lions debout sous une couronne), ainsi que de belles décorations polychromes et un verset d'imploration : ‘'Gott halt in Gnaden treue Wacht - In diesem Haus Tag und Nacht''  (Que Dieu veille sur cette demeure nuit et jour).

Courrier: ASMA  BP 90032 67270 HOCHFELDEN  Téléphone: 07 86 20 53 88  -  Courriel: contact@asma.fr
  © 2012 ASMA  |  mentions légales    réalisation : agence web unicréa