Calendrier
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29

Lettre d'information

S'abonner à la newsletter

Newsletter


's Blättele de Mai/Juin 2018

------------------------------ 

 

Agenda


Les Stammtisch de l'ASMA

Venez nous présenter vos projets, nous poser vos questions sur votre maison alsacienne!
Pour plus d'informations : http://www.asma.fr/sauvegarde-maison-alsacienne/page-lestammtisch.html

  • Samedi 30 juin 2018
    A Holtzheim (67) à l'Espace Marceau, 2, rue de l'Ecole à partir de 10h.
  • Mardi 25 septembre 2018
    A Ensisheim (68) au restaurant La Couronne, 47, rue de la 1ère Armée, à partir de 18h.
  • Mardi 25 septembre 2018
    A Strasbourg (67) au restaurant Le Cerf d'Or, 6, place de l'hôpital, à partir de 18h30.


Elus, citoyens, vous souhaitez vous aussi valoriser le patrimoine de votre village et nous aider à organiser une telle journée sur votre territoire? Contactez-nous! 
contact@asma.fr
07.86.20.53.88
Et rejoignez-nous dans cette aventure!
http://www.asma.fr/sauvegarde-maison-alsacienne/page-noussoutenir.html

 


 


Stammtisch délocalisé à Holtzheim le samedi 30 juin 2018

Après Froeschwiller et Nordhouse l'année dernière, le premier Stammtisch délocalisé de l'année aura lieu le samedi 30 juin 2018 à Holtzheim (67) à l'Espace Marceau, 2, rue de l'Ecole à partir de 10h.

Holtzheim est une commune de l'Eurométrople de Strasbourg. Elle compte plus de 3 500 habitants et de nombreuses maisons à colombages.

Habitants de Holtzheim et des environs, venez poser toutes vos questions (problèmes de structure, d'humidité, d'isolation thermique et phonique, de couverture, menuiseries, entretien, artisans et matériaux adaptés, etc.) à nos spécialistes du bâti ancien!

Au programme :

  • 10h : Stammtisch. Merci d'apporter vos photos sur clé USB!
  • 12h00 : buffet offert par la commune ;
  • 13h30 : visite commentée du vieux Holtzheim.

Entrée libre.
Pour plus d'informations, contactez Denis Elbel au 06 03 98 10 87.

File:Holtzheim rAngle 11.JPG

By © Ralph Hammann - Wikimedia Commons [CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)], from Wikimedia Commons

 

"Printemps du Patrimoine " 2018 : des visites dans les Vosges du Nord

Dans le cadre du "Printemps du Patrimoine" 2018, le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord organise six visites de réalisations ou d'éco-rénovations de patrimoines bâtis dans les Vosges du Nord. Ces visites se font chez les particuliers, accompagnées de professionnels du bâtiment, artisans, maîtres d'oeuvre et architectes. Découvrez ces interventions exemplaires de rénovations, de transformations ou d’extensions, qui valorisent les filières courtes et les savoir-faire locaux!

Horaire : de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h / Accès libre
Programme complet en ligne : http://eco-renover.parc-vosges-nord.fr
Renseignements au 03 88 01 49 62
Courriel : v.hetzel@parc-vosges-nord.fr

 

La restauration de la ferme-bloc de Largitzen primée par le prix "Bâtiments durables Grand Est"

Une semaine après avoir reçu l'une des médailles d'or de l'ASMA, la restauration de la ferme-bloc de Largitzen a été primée par le prix "Bâtiments durables Grand Est"!

Photo DNA

Ce prix, décerné par des professionnels du bâtiment et l'aménagement, récompense des bâtiments, quartiers et espaces publics exemplaires depuis 2015 à l'échelle du Grand Est. C'est donc une très belle distinction et une reconnaissance pour l'agence PUSH architecture (composée de deux de nos architectes/maîtres d'oeuvre-conseils, Rémy Claden et Raphaëlle Antony), qui ont réalisé le projet.

Nous en profitons également pour féliciter encore une fois Mathieu Grandjean et Laura Tafforeau, les propriétaires de la maison, pour leur beau projet.

Pour voir les autres lauréats (attention, ils n'ont rien à voir avec la maison alsacienne), c'est ici!


Retour sur l'Assemblée Générale de l'ASMA

Après Lembach l'année dernière, direction le Sundgau! L'Assemblée Générale de l'ASMA a eu lieu le dimanche 13 mai 2018 à la Halle au Blé d'Altkirch.

Pour être franc avec vous, nous ne pensions pas être si nombreux à cette Assemblée Générale. En effet, 75% de nos adhérents sont bas-rhinois. Et pourtant, malgré la distance et le temps plus que maussade, nous étions plus de cent à découvrir les trésors cachés du Sundgau, que sont les maisons en pierre et la carpe-frites sans arêtes. C'est aussi la preuve que l'engagement assocatif de nos adhérents en faveur de la sauvegarde de la maison alsacienne prend de plus en plus d'ampleur, et ce, à l'échelle de toute l'Alsace!

 



Remercions tout d'abord le personnel de la Halle au Blé et de la mairie d'Altkirch, qui, grâce à leur gentillesse et à leur professionnalisme, nous a évité tout souci technique ou organisationnel!

Après une brève introduction de notre Président Benoît Josseaume, la parole a été donnée au Maire d'Altkirch, Nicolas Jander et à Sabine Drexler, conseillère départementale du canton d'Altkirch. Non content de nous accueillir dans une si belle salle et de nous offrir l'apéritif, M. le Maire a très clairement souligné son attachement au patrimoine bâti et a salué le travail des bénévoles de l'ASMA, notamment dans le Sundgau.

 

 

Mme Drexler, quant à elle, a retracé le combat mené il y a quelques années à Durmenach, la commune dans laquelle elle est adjointe au Maire, pour le sauvetage et la restauration d'une maison située au coeur du village. Grâce aux archives des habitants et de la commune, il a pu être prouvé que cette maison, certes modeste, présentait un intérêt patrimonial important car elle était reliée à la communauté juive de Durmenach. Durmenach était en effet surnommée la "petite Jérusalem du Sundgau", tant la communauté juive y était importante. La maison abrite aujourd'hui la Maison du Patrimoine et regroupe des objets et des documents donnés par les habitants et retraçant l'histoire de la commune. Pour plus d'informations, cliquez ici!

La matinée s'est poursuivie par les traditionnelles présentations du rapport d'activités et du rapport d'orientation par notre Président. L'occasion de rappeler le travail des différentes commissions, dont voici un bref résumé :

  • Maisons primées (responsable : Rémy Claden) : cette année, l'ASMA est partie à la recherche des dernières maisons remarquables de l'ancien canton d'Altkirch (voir plus bas)
  • Stammtisch (responsables : Denis Elbel pour le Bas-Rhin, Christian Fuchs pour le Haut-Rhin) : 15 Stammtisch ont été tenus en Alsace cette année, dont 5 dans le Haut-Rhin, 8 à Strasbourg et 2 délocalisés dans le Bas-Rhin (Froeschwiller et Nordhouse). Partout, la fréquentation est en hausse!
  • Sentinelles (responsable : Clémentine Josseaume puis Jean Rapp à partir de novembre 2017) : 941 maisons en danger sont référencées dans la base de données de l'ASMA. 53 dossiers sont actuellement suivis par l'ASMA. A noter : l'ASMA a obtenu gain de cause dans le cadre de deux recours contentieux : 
    • contre la commune de Brunstatt concernant la démolition d'une maison sans classement patrimonial situé en coeur de village (nous vous en parlions dans le précédent Blättele);
    • engagé pour la préservation de l'intégrité de la ferme seigneuriale de Nambsheim (cf. Blättele de novembre/décembre 2017)
  • Techniques et architecture (responsable : Jean-Christophe Brua) : Deux stages ont été proposés cette année : "peintures naturelles et badigeons à la chaux" et "chasse au pathologie à Uhrwiller". D'autre part, Jean-Christophe a présenté le projet "Bières et maisons alsaciennes", qu'il mène avec Rémy Claden pour l'ASMA. Vous souhaitez en savoir plus? Un peu de patience! Rendez-vous dans le Blättele de septembre/octobre 2018...

  • Communication (responsable : Frédéric Cueney) : Vous êtes 1 500 inscrits au Blättele, merci à vous! Par ailleurs, l'ASMA est apparue / apparaîtra à plusieurs reprises dans les médias, notamment sur France 3, Alsace 20, France 5 et France Bleu Elsass.

Notre trésorier, Jean-Paul Mayeux, nous a ensuite présenté le rapport financier et une analyse du profil des adhérents de l'ASMA, qui en plus d'être très claire, était très instructive. Première information : nous sommes actuellement 542 adhérents. Deuxième information : les soixantenaires sont les adhérents les plus nombreux, suivi... des trentenaires! Comme quoi, ce n'est pas qu'une impression : les jeunes s'intéressent de plus en plus aux maisons alsaciennes (voir notre article sur le sujet dans le Blättele de janvier/février). Mais Jean-Paul reviendra plus en détail sur ces éléments dans le prochain Blättel qui paraîtra en septembre prochain.

S'en sont suivis :

  • Rémy Claden, avec une présentation très pédagogique sur les maisons en pierre du Sundgau ;

 

  • Jean-Christophe Brua, avec une présentation prouvant qu'on peut construire aujourd'hui une maison à colombages toute neuve.
  • Elodie Héberlé, avec une présentation des travaux du Cerema Est (ex-CETE de l'Est) sur la réhabilitation énergétique du bâti ancien (ATHEBA, HYGROBA, Habitat ancien en Alsace, CREBA)
  • Jean Rapp, avec la remise du tant attendu "Bulldozer d'or", attribué cette année à la commune de Sermersheim pour sa destruction abjecte d'une maison à colombage en parfait état datant de 1755. Nous avions à cette occasion vivement protesté (après avoir tenté tout ce qui était en notre pouvoir pour la sauver) sur Facebook, et notre publication avait été vue par plus de 36 000 personnes, avait suscité plus de 500 réactions et avait été partagée plus de 275 fois. Autant vous dire que ce "Bulldozer d'or" a été AMPLEMENT mérité par la commune et par son maire, Yves Guillou!

 


Enfin, la matinée s'est terminé par la remise des médailles d'argent et d'or aux maisons sélectionnées par la commission "Maisons primées". Chose exceptionnelle : tous les propriétaires primés (qui, rappelons-le, ne sont pas forcément adhérents à l'ASMA) se sont déplacés pour recevoir leurs médailles et certains ont même eu le courage de prononcer de beaux discours!


L'Assemblée Générale s'est donc terminée avec plus d'une heure de retard sur le programme et s'est poursuivie par l'apéritif offert par la commune d'Altkirch.

Puis vers 13h30, nous avons pu profiter de la gastronomie sundgauvienne à "La Couronne", sympathique restaurant familial à Carspach, où la carpe-frites nous a été servie à volonté.

Les plus courageux ont alors bravé la pluie et le froid (oui, le froid) et se sont ensuite divisés en deux groupes : l'un est retourné à Altkirch, pour une visite commentée de la vieille ville par Thierry Fischer, tandis que l'autre s'est dirigé vers le village de Luemschwiller, où la visite s'est concentrée sur les maisons en pierre avec Rémy Claden.


La journée s'est terminée vers 17h30. Cette année encore, l'Assemblée Générale de l'ASMA a été une belle réussite, alors merci à tout ceux qui y ont contribué de près ou de loin! Retrouvez toutes les présentations ici.

 

EH


Un peu d’exotisme


Les fidèles lecteurs du Blättele se souviendront de « l’Adhérent ASMA du bout du monde », mentionné dans l'édition de novembre/décembre 2017.

Philippe vient de nous adresser le renouvellement de son adhésion pour 2018, toujours posté depuis Tahiti. Cette fois le timbre, sur les oiseaux « exotiques » représente la Rousserolle des Marquises.

Espèce endémique de l’archipel, comme son nom l’indique, d’une taille d’environ 18 cm, elle vit dans les jardins et les zones boisées des îles. L’heureuse Rousserolle des Marquises n’est pas menacée.

 Parmi nos Adhérents vivant hors de la métropole, nous comptons aussi un couple récemment muté en Guadeloupe pour raisons professionnelles, qui ne pourra faire autrement que de nous adresser le renouvellement de son adhésion 2018 posté de là-bas avec un beau timbre.

L’occasion de rappeler que nous comptons aussi quelques adhérents en Allemagne, Belgique, Luxembourg, République Tchèque et Suisse. Merci à eux!

 

jpm

 

 

Les petites annonces de l'ASMA

Rappelons en préambule de cet article que l'ASMA n'a pas vocation à devenir l'agence immobilière de la maison alsacienne, ni même à mettre en contact de potentiels acheteurs et des vendeurs. Cependant, il arrive parfois que certaines demandes nous interpellent. Et quand les demandeurs ont, en plus, pris la peine de se déplacer à l'un de nos Stammtisch pour nous en parler, la moindre des choses est de relayer l'information!

 

Une maison à remonter

 

Au début des années 2000, Roland Fender, adhérent de longue date, a fait démonter, avec l'aide de l'ASMA, une maison en colombages située à Leutenheim depuis 1728. Cette maison était alors menacée de destruction et le démontage est apparu comme la seule altermative pour la sauver. C'est Cédric Brenner, déjà à l'époque spécialisé dans ce genre de travaux, qui s'y était attelé.

La maison avant démontage


Cette maison, M. Fender avait évidemment pour souhait de la remonter un jour. Malheureusement, cela n'a pas été possible et la maison démontée a été stockée dans un hangar jusqu'à aujourdhui.

Détail du colombage

M. Fender a donc fait appel à nous pour l'aider à trouver un nouveau propriétaire à cette maison. Le prix, puisqu'il faut bien en donner un, est de 6 000 €. Si vous souhaitez faire une offre sérieuse à M. Fender, vous pouvez le contacter au 03 88 66 27 02. Merci pour lui!

 

Un lieu de vie à inventer



Voici une demande bien différente : plusieurs familles se sont réunies et ont pour but de créer :

  • un habitat collectif et écologique (5 foyers) ;
  • une micro-ferme en permaculture ;
  • une maison d'assistantes maternelles ;
  • des rencontres/événements culturels.

Pour ce faire, elles recherchent actuellement un hectare, avec terrain à bâtir ou bâtiments à rénover (d'où le lien avec l'ASMA) et avec une zone cultivable dans le secteur de Strasbourg ouest ou sud-ouest.

Si vous souhaitez plus d'informations, n'hésitez pas à contacter Audrey au 06 07 81 91 44 ou projetoasis67@posteo.net

L'idée de l'ASMA

Pourquoi ne pas réunir ces deux beaux projets et faire remonter sur le terrain du projet de vie coopérative la maison de Roland Fender? A réfléchir...

 

Nous soutenir


L'ASMA n'est composée que de bénévoles et ne reçoit pas de subventions.

Les carences de l'Etat en matière de protection et de valorisation de notre patrimoine sont importantes et pourtant, le bâti ancien est un élément fondamental pour relever les défis de notre temps.

Alors, pour nous permettre de continuer à vous offrir chaque jour une expertise bénévole et à défendre notre patrimoine commun, nous avons besoin de vous!

N'oubliez pas... L'adhésion et le don à l'ASMA sont déductibles fiscalement à hauteur de 66%

http://www.asma.fr/sauvegarde-maison-alsacienne/page-noussoutenir.html