Calendrier
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29

Lettre d'information

S'abonner à la newsletter

Maison du Pays de Hanau

Le  Pays de Hanau "S'Hanauerländel", est difficile à délimiter avec précision sur le plan historique comme du point de vue géographique en raison des variations de ses frontières au cours des siècles.
La région englobe aussi bien des villages de montagne (Ingwiller, Lichtenberg...) que ceux des terres fertiles proches du Kochersberg voisin (Bosselshausen, Kindwiller).

Dans les importantes exploitations appartenant à des "Rossbüre", (gros propriétaires possédant des chevaux), les bâtiments sont implantés autour d'une vaste cour.
Celle-ci est toujours fermée par un portail, le plus souvent rectangulaire, qui peut prendre des proportions monumentales et compter jusqu'à deux portes charretières juxtaposées avec un portillon pour les piétons, formant un véritable « mur portail ».


Autre caractéristique de la grande propriété rurale du Pays de Hanau : l'abondance et la qualité artistique des grands portails de fermes. Les montants du portillon sont toujours en pierre, soit monolithes, soit réalisés en blocs taillés, superposés et sculptés.

Parmi les thèmes souvent employés dans l'ornementation de ces portails il y a le cœur, les oiseaux, les bouquets de fleurs stylisées plantées dans un vase carré ou dans un cœur, le soleil en mouvement (ou svastika) vers lequel se tournent des fleurs, certains animaux (cheval, cerf...), des soldats...

Son linteau mouluré, en arc surbaissé, est fréquemment surmonté d'une colonnade d'inspiration Louis XIV, en pierre ou en bois, quand les deux matériaux ne sont pas employés simultanément.

Fréquemment, le haut du portillon s'orne de trois colonnettes et d'une draperie en bas-relief évoquant le voile du Temple de Jérusalem se déchirant à la mort du Christ.

Tantôt ce mur portail est couvert d'un toit à deux pans avec quatre ou cinq rangs de tuiles plates et une rangée de tuiles faîtières, tantôt il est sur-bâti et ménage un passage (Durichfuehr).

Les tailleurs de pierre étant nombreux dans cette région proche de la montagne, le grès d'excellente qualité est utilisé pour les soubassements des habitations, les encadrements de portes de cave voûtées, armoriées et datées, les porches et les soupiraux.

Les soupireaux ovales ou rectangulaires peuvent être munis d'un volet coulissant en grès, ou encore protégés par les grilles en fer (balais de sorcières), destinés à empêcher les sorcières d'entrer.

Les Schini

A côté des formes archaïsantes, succèdent à partir de XVIIIème siècle les élégantes constructions dues au savoir-faire et au sens artistique des Schini. Cette dynastie de charpentiers suisses, venue repeupler la région au lendemain de la guerre de Trente Ans, s'est implantée à Zutzendorf.

La famille Schini a d'ailleurs donné son nom à la maison à colombages "type" du Pays de Hanau, qui se caractérise par les éléments suivants : un pignon (en façade) très boisé, avec un double balcon à arcs surbaissés, aux balustres sculptées, des poutres souvent moulurées et ornées de cartouches (date de construction + nom des propriétaires) ou des motifs protecteurs ou décoratifs (coeurs, fleurs, roue solaire...). Les ornements sur les liens obliques sont la signature des Schini... Des frises de losanges aux côtés fortement moulurés figurent en grand nombre sur les murs pignons des habitations, sous les allèges de fenêtres et sur les étables.

Sur certaines fermes, le crépi est orné de peintures polychromes (Wandmolerei) ou de décors gravés (Kratzputz).

Courrier: ASMA  BP 90032 67270 HOCHFELDEN  Téléphone: 07 86 20 53 88  -  Courriel: contact@asma.fr
  © 2012 ASMA  |  mentions légales    réalisation : agence web unicréa